Profitez du cumul emploi-retraite

Cumuler un emploi avec ses revenus de retraite a longtemps été interdit. Puis lourdement pénalisé, dans une tentative de décourager les "seniors" de "prendre" le travail des plus jeunes.

Une série d'assouplissement dans les textes, les dernières datant de 2017, ont définitivement tourné la page de cette période de restriction et de frustration. Pragmatisme face au besoin pour certains retraités de se constituer un complément de revenus et aux besoins du marché du travail, meilleure compréhension de l'effet créateur de richesse du travail des seniors, et opportunisme pour capter quelques ressources supplémentaires liées aux cotisation sociales du cumul emploi retraite (maladie notamment) : le cumul emploi retraite est devenu une situation "normale" vécue par environ 400 000 retraités.

Mais cela ne veut pas dire qu'elle est simple. Conditions d'âge, de nombre de trimestres, plafonds, démarches, conditions, traitement différent en fonction du régime général et des caisses complémentaires. La complexité reste présente et avec elle les risques d'erreur qui peuvent être très coûteuses.

Complexité veut aussi dire optimisation. Choisir le cumul emploi retraite plutôt que la prolongation d'activité permet souvent de séparer la question de la date de la liquidation de sa retraite de celle de son arrêt d'activité. Et donc de cumuler au moins en partie les revenus de l'une (la retraite) et de l'autre (l'activité), lorsque par exemple on est chef d'entreprise, de préparer en douceur sa succession familiale ou non.

Le cumul emploi retraite est donc devenu l'un des outils de l'optimisation de son départ en retraite qui sera utilisé, ou pas, seul ou avec d'autres, pour permettre de trouver la meilleure date de départ, le montant optimal de la pension, et la meilleure cohérence entre l'organisation de sa liquidation avec celle de ses choix de vie.
Afin de vous aider à prendre votre retraite dans les meilleures conditions, Filib' a mis au point un pack pour optimiser sa retraite jusqu'à un an avant son départ, qui comprend notamment l'examen de l'opportunité de la mise en place d'un cumul emploi-retraite.
 
Publié dans Retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.