L’épargne salariale : quand solidarité et rentabilité peuvent se conjuguer

L'épargne salariale est un produit d'épargne presque unique qui réussit à combiner de nombreuses qualités qu'on retrouve rarement ensemble. Il est par ailleurs appelé à se développer avec la récente annonce de son extension par le gouvernement.
Elle est d'abord "solidaire" à plusieurs titres :
  • Elle est associée aux mécanismes d’intéressement et de participation qui sont de moyens de  partager la valeur créée par l'entreprise et bénéficient à tous les salariés. A ce titre lorsque le salarié reçoit sa prime d'intéressement ou de participation le choix "par défaut" est qu'il soit versé sur son plan d'épargne salariale. 
  • Lorsque l'entreprise est cotée elle permet d'investir dans les actions de l'entreprise.
  • La répartition des primes est souvent plus égalitaire que celle des bonus ou actions gratuites. De plus lorsqu'il y a des versements volontaires par le salarié ils sont souvent abondés par l'entreprise mais de manière plafonnée. .
  • L'entreprise doit proposer au moins un fonds solidaire parmi ses options d'investissement.

Elle est aussi rentable et efficace :

  • Les frais de gestion sont plus bas que ceux des produits bancaires
  • Les formalités très largement dématérialisées
  • La fiscalité et les charges sociales sont favorables à l'entrée et à la sortie
Mais il y a un point faible au dispositif : l'absence de conseil pour savoir comment s'en servir au mieux. En France, on n'est en général conseillé que lorsqu'on achète un produit (chez sa banque ou son assureur). Or ici le salarié est seul pour faire des choix qui ont impact sur la rentabilité du dispositif: 
  • choisir les bons fonds en fonction de son profil de risque et de son horizon d’investissement,
  • choisir le bon timing de retrait ou de versement pour optimiser la fiscalité,
  • décider comment utiliser au mieux la partie retraite (PERCO) quand elle existe avec leur effort d’épargne retraite.

Or la plupart du temps le salarié titulaire d'une épargne salariale n'a pas les connaissances permettant de faire ces choix. Une enquête récente de l'AMF a montré que plus de 54% des salariés s'estimaient par exemple incapables de choisir entre les différents fonds proposés. 

C'est ce qui nous a amené à créer une prestation qui n'existait pas jusqu'à aujourd'hui : une prestation de conseil pour optimiser son épargne salariale, sans vente de produits, réalisé par des professionnels indépendants, et auquel sont éligibles tous ceux qui ont plus de 10 000 euros sur leur compte (afin d'être certain que le gain généré par le conseil est largement supérieur à son coût de 420 euros). 

 
Publié dans Placements financiers.

2 commentaires

  1. Bonjour je ail un problème j ai signé les deux feuilles pour verser mon argent à mon compte pour prime intéressement et d’intéressement et jusqu’à la journée ai rien mon compte bancaire ? Comment pour contacter vous au tel?

     
    • Bonjour , deux réponses en une
      – d’une part nous ne pourrons sans doute pas faire grand chose pour vous car il s’agit sans doute d’un problème de délais administratifs pour lesquels nous n’avons pas grand chose à conseiller. Mais si vous avez signé les bons documents vous n’avez normalement pas à vous inquiéter
      – d’autre part pour vous et tout lecteur de ces commentaires n’hésitez pas à nous écrire à [email protected] et nous essayerons de vous aider. Si urgence laissez nous un numéro de téléphone et nous vous rappellerons.
      Bon courage avec les papiers….toujours un problème même en 2018

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.