4 pièges à éviter quand on veut investir dans les PME

OUI !!

Pour aider dans l’économie de notre pays, encourager des projets innovants et créateurs d’emplois, donner du sens à son épargne, et viser des rendements intéressants, investir dans le tissu de PME est une bonne idée.

Mieux encore : les mesures déjà prises ou en préparation par le gouvernement devraient donner un sérieux coup de pouce à la croissance de ce segment de l’économie.

Et pour finir, les circuits qui permettent tant aux particuliers d’investir leur argent dans les PME en direct où à travers des fonds collectifs, se sont considérablement professionnalisées ces 10 dernières années, sous la pression d’une saine concurrence et d’une réglementation vigilante.

Un projet intéressant donc pour votre argent, à condition d’éviter quelques pièges dans sa mise en œuvre.

Le piège de la liquidité : ne pas investir dans une PME une somme dont vous pourriez avoir besoin avant… longtemps

Si les rendements sont intéressants c’est en partie à ce prix. Investir dans les PME c’est investir à long terme. Et entretemps l’argent n’est pas disponible. Il n’y a pas de marché d’échanges (ou à des conditions très défavorables). Bref pour faire simple et sûr ne mettez que de l’argent dont vous n’aurez pas besoin avant 10 ans.  

Le piège de la fiscalité : ne pas investir dans une PME pour l’économie d’impôts

C’est une règle à suivre pour tout type de placement. Celui qui est aveuglé par le désir de faire une économie d’impôt ne voit plus bien ni les risques, ni les frais, ni le contenu de son investissement et lui donne une place trop importante dans son choix. Oubliez là et regardez simplement le calcul du rendement espéré « net fiscal » du placement, comparé à celui d’un autre investissement.

Le piège de l’immédiateté : ne pas prendre de décision hâtive

Ce fonds qui a de très belles performances va fermer dans 2 semaines. Cette augmentation de capital d’une PME est close dans 3 jours. Soyez rassuré : ils sauront se passer de vous si vous n’êtes pas prêt. Vous devez prendre le temps qu’il vous faut pour bien comprendre de quoi il s’agit, les frais qui vous seront demandés, la nature des entreprises dans lesquelles vous investissez. Si vous envisagez de devenir actionnaire d’une entreprise en direct, toutes les conditions de votre investissement. Soyez vous aussi « le maitre des horloges » pour avoir les meilleures conditions. 

Le piège de la complexité : ne pas agir seul

Enfin un investissement concret, qui a du sens, avec entreprises qui ont des histoires, et un avantage fiscal simple. Votre « intuition » vous parle. Mais en réalité vous n’avez pas assez d’expérience sur ce sujet complexe pour que cette intuition soit bonne conseillère.

Pour éviter les doutes ou les regrets, et prendre une décision éclairée, faites vous aider par un professionnel du conseil.

Si vous avez déjà bien réfléchi il vous pourra vous donner un second avis, ou des idées supplémentaires. Si vous êtes moins avancé saura vous guider ou vous faire des recommandations. Dans tous les cas cette interaction créera plus de rentabilité et de sérénité.

Notre mission chez Filib est d’identifier des professionnels compétents qui conseillent les clients de manière objective, et de permettre à tous ceux qui ont des questions d’argent importantes de les rencontrer. Car nous savons que ces rencontres sont génératrices de valeur, et de satisfaction.

 

Je veux savoir qui sont les professionnels qui peuvent me conseiller sur un investissement dans les PME

 
Publié dans Entrepreneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.